En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Hôtellerie et vie quotidienne

Très attentif à la qualité de vie sociale et de la prise en charge, nous mettons à disposition les meilleures prestations d'hébergement et de restauration possible.

 

 

Les chambres

Chaque chambre relève du domaine privé du résident, où ils peuvent conserver un espace de liberté individuelle. le mobilier des chambre se compose d'un lit, d'une table de chevet, d'une table, d'une armoire, d'une chaise, d'un fauteuil.
Chaque résident peut personnaliser sa chambre, avec ses objets décoratifs personnels, y compris du petit mobilier, afin de reproduire son cadre de vie coutumier et permettre ainsi une meilleure transition entre l'ancien domicile privée et la château.
Les chambres sont équipées d'une prise téléphonique, d'une prise télévision, leur permettant d'installer leur propre télévision.
 

 

La vie quotidienne


La résidence compte une grande salle de restaurant. Les repas sont préparés par une société sous-traitante Sogéres restauration, dans un souci de qualité, ils sont préparés à partir de produits frais.
Les menus sont élaborés sur un cycle de 5 semaines renouvelés deux fois dans l'année et sont adaptés en fonction des traditions locales et des goûts des résidents.

Du lundi au vendredi, la vie est rythmé par des animation réalisées par un animateur formé.
 

Le projet d'animation


Il est le fruit d’une réflexion commune sur le travail auprès des personnes âgées, tout en étant l’expression d’un savoir-faire que nous avons acquis au cours de nos différentes expériences. Au cours de ces années de travail en gérontologie, ils nous aient souvent apparu la nécessité de sortir des modes de prise en charge classiques, limités aux soins de confort et d’hygiène.
 
Cette dimension de notre pratique professionnelle, si elle demeure nécessaire et utile pour le bien-être de l’individu, fait appel à d’autres types de prises en charges qui ne peuvent qu’être complémentaires. L’institution suppose par définition de recevoir des personnes âgées dont les capacités physiques, mentales et/ ou psychologiques ne leurs permettent pas de vivre en autonomie.
 
Néanmoins, si cela peut s’apparenter à des handicaps, il n’en demeure pas moins que ces personnes représentent comme tout à chacun un capital d’expériences sociales et de vécus personnels. Or, c’est bien cette dimension humaine qui nous intéresse avant tout chez chacune d’entre elles.

Diaporama

Découvrez la galerie photos

Nos petits plus

  • Au coeur d'un parc
  • ombragé